Se connecter
Se déconnecter
Imprimer la page
Partager la page

PRIX SNCF DU POLAR

CATÉGORIE BANDE DESSINÉE

A vous d’élire la meilleure BD polar de l’année en participant au vote


  1. LE LAURÉAT 2016
  2. DÉCOUVRIR
  3. FAIRE CONCOURIR UNE BANDE DESSINÉE
 

LE LAURÉAT 2016

Cette année, vos suffrages sont allés à Zaï Zaï Zaï Zaï de Fabcaro (6 pieds sous terre)
Un album incroyablement drôle, qui montre que le polar sait se moquer de lui-même. Une bouffée d’air frais bienvenue !

 

Retrouvez cet album chez Cultura

 

Et découvrez également les lauréats Roman et Court Métrage du PRIX SNCF DU POLAR 2016.

LE POLAR

 

DÉCOUVRIR

?

COMMENT ATTRIBUER VOS NOTES

1. Entrez votre identifiant et votre mot de passe ou inscrivez-vous.
2. Une fois connecté, attribuez une note de 1 à 5 à chacun des courts métrages visionnés en cliquant sur les étoiles. 1 étoile correspond à la note la plus basse et 5 étoiles correspondent à la plus haute.
3. Une fenêtre vous informe que votre vote a bien été enregistré.

L’ÉTÉ DIABOLIK

L’ÉTÉ DIABOLIK

SCENARISTE : Thierry SMOLDEREN

DESSINATEUR : Alexandre CLERISSE

PAYS : France

ÉDITEUR : Dargaud

Se connecter

Résumé

Un agent secret sorti de nulle part, un accident dramatique, une fille troublante et la disparition de son père, le tout en deux jours... Pour Antoine, 15 ans, l'été 1967 sera celui de toutes les découvertes. Après Souvenirs de l'empire de l'Atome, les auteurs proposent un nouveau cocktail détonant et jouissif : un scénario particulièrement haletant, entre

espionnage et littérature, passé au mixeur graphique de Clérisse qui, cette fois, mélange les références des fumetti à David Hockney.
Espionnage, policier, années 1960, relations père-fils... Un cocktail détonnant !


ALEXANDRE CLERISSE & THIERRY SMOLDEREN

Alexandre Clérisse crée le collectif de musique et de BD La Pie lotoise, grâce auquel il expérimente ses premiers fanzines et l'autoédition. En 2003, il intègre l'École européenne supérieure de l'image, à Angoulême. C'est avec la mention félicitations du jury qu'il décroche son DNAP de bande dessinée en 2005. À la même période, il rencontre David Prudhomme, qui lui propose de mettre en couleur La Farce de maître Pathelin (Éditions de l'an 2, 2006). En 2007, il publie Jazz Club (Dargaud) en solo et entame de fructueuses collaborations. En 2009, il signe seul Trompe la mort (Dargaud) et entre dans un nouvel atelier, Le Gratin, toujours à Angoulême. L'année suivante sort L'École des lutins (Glénat, 2010), un livre jeunesse qu'il réalise à quatre mains avec Mylène Rigaudie. En 2013 paraît Souvenirs de l'empire de l'Atome (Dargaud), ouvrage de longue haleine, sur un scénario de Thierry Smolderen. La collaboration entre les deux hommes ne s'arrête pas là puisqu'ils sortent L'Été Diabolik.

Thierry Smolderen est né le 25 novembre 1954 à Bruxelles. Il occupe les années 1970 avec des études de cinéma d'animation à La Cambre (Bruxelles) ainsi que diverses expériences théâtrales et musicales (il est guitariste de jazz). Au milieu des années 1980, il entame une carrière de scénariste de BD, en parallèle avec son travail de critique et d'essayiste pour les Cahiers de la bande dessinée.
En 1993, Smolderen fait son entrée chez Dargaud avec Gipsy, série d'anticipation mise en images par Enrico Marini. Le dernier tome, le sixième, paraît en 2002.  Thierry Smolderen se rapproche ensuite de Dominique Bertail, avec lequel il réalise L'Enfer des Pelgram (Delcourt, 1998-2000). Les deux complices se retrouvent en 2008 pour une nouvelle série, Ghost Money (Dargaud), dont le cinquième et dernier tome paraît en 2016. La même année sort Souvenirs de l'empire de l'Atome (Dargaud), avec Alexandre Clérisse, un one shot de longue haleine. La collaboration entre les deux hommes ne s'arrête pas là puisqu'en 2015 sort L'Été Diabolik (Dargaud).
Aujourd’hui, il enseigne le scénario et l'histoire de la bande dessinée à l'École européenne supérieure de l'image.

HOMICIDE

HOMICIDE

SCÉNARISTE/DESSINATEUR : Philippe SQUARZONI

PAYS : France

ÉDITEUR : Delcourt

Se connecter

Résumé

Avec cette adaptation du livre de David Simon (créateur de la série The Wire – Sur écoute) sur la police de Baltimore, Philippe Squarzoni emmène la bande dessinée documentaire vers de nouveaux territoires. Il s’affranchit du récit à la première personne pour s’emparer du livre monumental de David Simon sur le quotidien de la brigade criminelle de Baltimore, un reportage très éloigné

de la représentation hollywoodienne. Dans une ville qui compte 240 meurtres par an, Homicide dresse un tableau minutieux de la violence urbaine américaine dans les quartiers en détresse.


SQUARZONI

Philippe Squarzoni a passé son enfance en Ardèche puis sur l'Ile de la Réunion et suivi des études de Lettres à Lyon. Il a participé à plusieurs actions politiques et humanitaires (Croatie, Mexique, Palestine...). Ses premiers albums politiques, Garduno, en temps de paix et Zapata, en temps de guerre, ont été publiés en 2002 et 2003 aux Requins Marteaux et ont connu un certain succès. Squarzoni a d'ailleurs été nominé pour le Prix du meilleur scénario à Angoulême pour Garduno, en temps de paix. Il traite également de sujets durs comme l'infanticide dans Crash-Text, la mémoire de la Shoah dans Drancy - Berlin - Oswiecim (tous les deux sur un scénario de Grégory Ponchard) et du handicap mental dans Les Mots de Louise, écrit par Alexandre Watson et publié début 2008. En 2007, Philippe Squarzoni publie Dol dans lequel il dresse un bilan des politiques menées durant le deuxième mandat de Chirac. En montrant la cohérence de toutes les "réformes", des retraites à la santé, des impôts à l'éducation... et la façon dont elles se tiennent et se complètent, l'auteur engagé pointe les dérives d'une société libérale, qui n'ont cessé de s'accentuer depuis. À la veille des élections présidentielles de 2012, les Éditions Delcourt rééditent cet album, un bilan social des années Raffarin qui sonne comme un signal d'alarme. Loin de ces préoccupations politiques, Squarzoni a publié son premier récit en couleurs chez Delcourt en 2008, Un après-midi un peu couvert, un livre plus sensible, contemplatif et intemporel, une variation sur le thème de Peter Pan. Il a aussi adapté un texte de Marc Chénetier, traducteur de l'auteur américain Richard Brautigan, Portrait en pin, en sucre de pastèque et en pierres. Depuis, il s'est totalement investi dans cette immense enquête sur le changement climatique qui donne aujourd'hui son livre le plus personnel, intense et édifiant : Saison brune.

Photo ©Olivier Roller

APACHE

APACHE

SCÉNARISTE / DESSINATEUR : Alex W INKER

PAYS : France

ÉDITEUR : Sarbacane

Se connecter

Résumé

Paris, début des années 1920. Un vieux bouclard du quartier de la Bastille.  Un serveur derrière le comptoir nettoie ses verres en rêvant, manches relevées, tatouages apparents sur des bras musclés et blancs. La nuit est tombée, la porte s’ouvre. Entre une très jeune et très  jolie métisse, cheveux courts, garçonne, la silhouette fine. La femme est accompagnée d’un homme d’un certain âge, gros, riche, transpirant et essoufflé.

Son micheton sans doute. Bientôt viendra les rejoindre le chaufeur de l’homme riche, aussi louche que patibulaire… Dans un huis clos étouffant leurs histoires vont se mêler, histoires de tranchées, de vols, de courses, de frangins, d’amour et de trahison. Au bout, il y aura la mort pour deux des quatre protagonistes. Oui, mais pour qui la faucheuse ?


ALEX W INKER

Alex W. INKER est diplômé en 2006 de l’Institut Saint-Luc de Bruxelles en Bande dessinée, titulaire d’un Master 2 de cinéma. En plus de son activité de dessinateur, auteur, il est professeur à l’université de Lille 3 où il enseigne à ses élèves les liens entre cinéma et BD. Il organise aussi des ateliers « découverte de la BD » dans les écoles, collèges et bibliothèques de sa région, l’Avesnois. Apache  est sa première BD.

WATERTOWN

WATERTOWN

SCÉNARISTE / DESSINATEUR: Jean-Claude GÖTTING

PAYS : France

ÉDITEUR : Casterman 

Se connecter

Résumé

À Watertown, Philip Whiting coule une vie ordinaire et tranquille : un boulot dans les assurances, des week-ends de pêche et surtout les extraordinaires muffins de M. Clarke que l'on peut déguster chaque matin sur le chemin du bureau, après avoir fait un brin de causette avec la charmante Maggie Laeger. Mais un beau jour, tout bascule : M. Clarke est retrouvé mort dans sa cuisine, écrasé par une étagère, et la charmante Maggie Laeger s'est évaporée.

La veille, en rendant la monnaie pour le muffin, elle avait déclaré : " Demain, je ne serai plus là ". Depuis, cette phrase hante les journées de Philip. Maggie serait-elle une meurtrière ?

Si oui, quelles étaient ses motivations ? Est-ce que tout cela a à voir avec la disparition inexpliquée de la petite Suzanna sur les bords de la Charles River ? Quand Philip retrouve Maggie deux ans plus tard, elle est devenue Marie Hotkins et tient un magasin d'antiquités à Stockbridge. Mais, chose étrange, elle feint de ne pas le reconnaître. Est-ce bien la même personne ? Philip décide alors de mener sa propre enquête.


GÖTTING

Jean-Claude Götting est né à Paris en 1963. Après des études aux Arts Appliqués Duperré à Paris, il réalise ses premiers travaux de bande dessinée avec le fanzine PLG, puis chez Futuropolis, - Creve-Coeur, son premier livre de bande dessinée reçoit le prix du meilleur premier album à Angoulême en 1986 - avant de se consacrer essentiellement à l'illustration de presse et d'édition, ainsi qu'à la peinture.
Il réalise de nombreuses couvertures de romans pour divers éditeurs, et notamment les couvertures de l'édition française de la série Harry Potter, ainsi que plusieurs livres pour enfants (La cravate de Papa, l'Anniversaire de maman) et recueils de dessins (Visages, Duel, La Symphonie Silencieuse...) Il collabore avec divers journaux et magazines tels que Libération, Elle, Vanity Fair, Psychologies, The New Yorker, Jazzman, Lire... et travaille occasionnellement pour la publicité (Chanel, Pieper Heidsieck, BMW).
Il expose ses toiles à la Galerie Christian Desbois à Paris en 1992 et 1994, et montre régulièrement ses travaux d'illustrateur et de peintre à la galerie Martine Gossieaux, à la galerie Barbier & Mathon (ex Bdartist(e)) à Paris, à la galerie Papiers Gras à Genève et la galerie Huberty-Breyne à Bruxelles.

2004 marque l'année de son retour à la bande dessinée avec La Malle Sanderson publiée par Delcourt, sélectionnée à Angoulême, Tours et Monaco et primée à Genève et Tours. Happy Living paraitra chez le même éditeur, 3 ans plus tard. Scénariste de ses propres bandes dessinées, il écrit également pour le dessinateur Jacques de Loustal Pigalle 62-27 (2012) et Black Dog (2016).

 Photo ©Manuel Braun

CHAOS DEBOUT À KINSHASA

CHAOS DEBOUT À KINSHASA

SCÉNARISTE : Thierry BELLEFROID

DESSINATEUR : Barly BARUTI

PAYS : BELGIQUE

ÉDITEUR : Glénat

Se connecter

Résumé

1974. Ernest, petit voyou de Harlem, navigue de combine en combine pour rembourser une dette à de dangereux malfaiteurs. Grâce à un concours organisé sur une radio privée, il gagne un voyage pour assister au « combat du siècle » entre Mohammed Ali et George Foreman, à Kinshasa ! Une aubaine pour Ernest qui va pouvoir se mettre au vert et renouer avec ses racines auprès de ses « frères africains ».

Mais il est loin d’imaginer dans quel état se trouve le Zaïre au plus fort de la guerre froide... Dirigé d’une main de fer par le président-dictateur Mobutu, gangréné par la corruption, le pays est devenu un véritable nid d’espions et de politiciens véreux. Des individus sans scrupules qui n’ont rien à envier aux pires truands de Harlem…


BARLY BARUTI & THIERRY BELLEFROID

Barly Baruti, de son vrai nom Baruti Kandolo Lilela, naît en 1959 à Kisangani dans une famille de peintres où il se passionne très tôt pour la bande dessinée sous toutes ses formes. En 1984, il remporte un concours de BD et bénéficie d’un stage de scénarisation à Angoulême, complété en 1987 par un séjour de plusieurs mois aux Studios Hergé à Bruxelles. Après avoir dessiné la couverture de l’album collectif congolais Là-bas… Na poto…, il travaille actuellement avec Alain Brezault sur une série BD de science-fiction se déroulant en Afrique et en Occident : Le Monde selon Agbo. Barly Baruti est retourné vivre à Kinshasa avec d’autres projets en tête. Cet artiste est à l’image de ses héros de papier : il n’a jamais eu peur de prendre des risques pour se lancer dans de nouvelles aventures.

Thierry Bellefroid, belge, présente le journal télévisé de 13h, du lundi au vendredi, sur la RTBF. Il est également aux commandes du magazine littéraire de la RTBF, Mille-Feuilles. Depuis 2007, Il est maître de conférence invité à l’Université Catholique de Louvain, à l’EJL, l’École de Journalisme de Louvain, au sein du Département de Communication Sociale. Parallèlement, Thierry Bellefroid a publié trois romans, un recueil de nouvelles et un livre d’entretiens. Il est également l’un des plus grands spécialistes de bande dessinée en Belgique. Il a été membre du comité de sélection du Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême dès sa création, en 2001 et jusqu’à 2005. Il a animé les Rencontres Internationales du Festival de la Bande Dessinée d’Angoulême en 2006 et 2007. Il coordonne les animations en bande dessinée depuis six ans pour la Foire du Livre de Bruxelles, a été membre du Groupe d’Experts sur la Bande Dessinée pour la Communauté Française depuis sa création en 2001 et est actuellement commissaire au sein de la Commission d’Aide à la Bande Dessinée de la Communauté Française.


 

FAIRE CONCOURIR UNE BANDE DESSINÉE

Découvrez ici les modalités de participation au PRIX SNCF DU POLAR.


Télécharger le fichier


à découvrir également

CATÉGORIE ROMAN

PRIX SNCF DU POLAR :
CATÉGORIE ROMAN

CATÉGORIE COURT MÉTRAGE

PRIX SNCF DU POLAR :
CATÉGORIE COURT MÉTRAGE